• Atelier Vitrine Marcucci

Nomenclature des différents cuirs

Updated: Jun 4, 2019

Un petit aperçu des cuirs les plus utilisés.


Le cuir est un matériau naturel. Il vit, évolue, bouge, s’assouplit à l’usage. Les peaux peuvent présenter de petites marques qui ne sont pas des défauts. Dans le cuir pleine fleur, ces marques de distinction sont même considérées comme une valeur ajoutée.


Cuir pleine fleur : Un cuir qui n'a pas été traité pour enlever ses imperfections. Le grain naturel et d'origine n'a pas été modifié. Matière noble et luxueuse, le cuir pleine fleur est particulièrement doux et agréable au toucher.


Sur un vrai cuir pleine fleur, on peut voir des irrégularités ainsi que des follicules pileux dû à l’ arrachage des poils ; tous ces petits trous qui montrent que la peau est vivante sont visibles avec un microscope grossissant.


Cuir grainé : Le grain naturel du cuir est mis en valeur lors du foulonnage (frottement des peaux). Il peut être éventuellement intensifié grâce à des presses qui viennent imprimer le cuir. N’importe quel cuir (veau, agneau, chèvre, vachette, etc.) peut être grainé. Sous l’appellation "cuir grainé" on retrouve aussi les cuirs imprimés (impression python, alligator, etc.).

On ne parle pas d’impression mais de grain : “grain crocodile” ou “grain python”. 

Le choix d’en faire ou non un cuir grainé se fait au finissage (la dernière étape de fabrication du cuir). 

Cette opération s'effectue grâce à deux techniques différentes:

- Le finissage couvrant: on vient appliquer différentes couches de produit sur le cuir pour améliorer l’aspect de la surface.

- Le finissage mécanique: le but est de modifier le relief du cuir,

on vient placer le cuir sous une presse (à plateaux ou à cylindres) avec un dessin de grainage (gros ou petit grain, grain crocodile, etc.).

 La presse, en plus d’appliquer une forte pression, est chauffée (60-80°C) pour une parfaite impression. 


Cuir verni : Un cuir dont une surface est couverte d'un film flexible et imperméable qui brille comme un miroir. Le cuir verni est un cuir régulier avec un fini très brillant. Pour obtenir ce fini brillant, une couche de verni ou de laque est appliquée dans les dernières étapes du tannage.

Grâce a son fini très brillant, le cuir verni est souvent utilisé pour les chaussures de danse et les chaussures habillées, les sacs à main, ceintures et autres accessoires.

Quoique facile d’entretien, le cuir verni n’est pas le cuir le plus confortable ni le plus souple. Son aspect unique lui donne chic et classe.

LE CUIR PLONGÉ

La peau d'agneau est colorée par immersion mais n'est pas protégée. Elle demande plus d'entretien pour conserver sa souplesse et sa douceur ; il faut la protéger en lui passant du lait d'entretien incolore et en l'imperméabilisant. C'est une peau qui, en se patinant, est irrésistible. C'est un des plus beaux cuirs mais aussi des plus chers.

Le daim, le nubuck et la croûte de velours...

Ces matières boivent beaucoup plus les tâches qu'un cuir tanné et lisse. Il faut donc y faire particulièrement attention : éviter les frottements avec un vêtement plus foncé, les protéger de la pluie...

Daim : Obtenu en séparant la peau en plusieurs couches, le daim a un aspect velouté sur les deux côtés. Ce terme n'indique en aucun cas l'origine de la peau (il ne vient pas de cet animal). Ce que l’on désigne par "daim" est en fait un cuir classique ayant subi un traitement sur l’envers (côté chair) pour lui donner l’aspect du velours. D’où les expressions "cuir retourné" ou "cuir velours", plus rares mais plus appropriées que "daim".


107 views

Contacts

L'atelier est ouvert sur RDV

Tél:  06 66 80 92 19 

 atelier.vitrine.marcucci@gmail.com   Toulouse  - France

C / mes modèles sont déposés

  • Google Adresses Icône sociale
  • Icône social Instagram
  • Pinterest
  • Twitter
  • Facebook Social Icon